Le dossier de demande de financement


Afin d’obtenir un dossier de demande de prise en charge financière dans le cadre du Compte Personnel de Formation Projet de Transition Professionnelle (CPF PTP), il convient de :

    • Contacter le Fongecif au 0262 94 03 84 le lundi, mardi et  jeudi de 08h00 à 12h00 et de 13h00 à 17h00, le mercredi de 08h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h30 et le vendredi de 08h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00

Ou

Pour votre information :

  • Votre Projet de Transition Professionnelle doit obligatoirement conduire à l’acquisition de nouvelles compétences en vue de changer de métier ou de profession.
  • La Commission Paritaire Régionale (CPR) procède à l’examen de la demande de prise en charge du salarié. Elle contrôle le respect des conditions d’ancienneté et d’accès ainsi que la capacité du prestataire de formation à dispenser une formation de qualité.

La commission apprécie la pertinence du projet professionnel au regard des critères cumulatifs suivants :

    • La cohérence du projet de transition professionnelle destiné à permettre de changer de métier ou de profession,
    • La pertinence du parcours de formation et des modalités de financement envisagés à l’issue de l’action de positionnement préalable,
    • Les perspectives d’emploi à l’issue de l’action de formation, notamment dans la région.
  • La formation visée doit être inscrite au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) ou RSCH (Répertoire Spécifique des Certifications et Habilitations), bloc de compétences ou répertoire spécifique.
  • Vous devez être salariés dans le secteur privé en cours de CDI ou en cours de CDD au moment de votre demande.
  • Vous devez justifier d’une ancienneté à la date supposée d’entrée en formation de :
  • Pour un salarié en cours de CDI :
    • A minima 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, quelque soit la nature des contrats de travail successifs.
    • Dont 12 mois dans l’entreprise actuelle,

Aucune ancienneté n’est demandée pour les travailleurs handicapés et les salariés ayant retrouvé un CDI après un licenciement économique

  • Pour un salarié en cours de CDD :
    • A minima 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, quelque soit la nature des contrats successifs, au cours des cinq dernières années
    • Dont 4 mois (hors contrat CDD Particuliers*), consécutifs ou non, en contrat de travail à durée déterminée au cours des 12 derniers mois.

La formation doit débuter pendant le CDD avec autorisation d’absence de l’employeur,  ou au maximum dans les 6 mois suivant la fin du dernier contrat CDD

*CDD Particuliers n’ouvrant pas de droits : Contrat d’apprentissage – Contrat de professionnalisation – Contrat conclu avec un jeune au cours de son cursus scolaire ou universitaire – Contrat de travail à durée déterminée qui se poursuit par un contrat à durée indéterminée.

  • Pour les CDI Intérimaires « Permanents »
    • A minima 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, quelque soit la nature des contrats de travail successifs.
    • Dont 12 mois dans l’entreprise actuelle,
    •  

Pour tout complément d’information, vous pouvez nous contacter au 0262 94 03 84